La pièce d'exposition du mois

May 2014

Modèle "A8"

Cette année, on fête un évènement important des sièges automobiles RECARO : le 25ème anniversaire du modèle « A8».

L’étude des sièges « Sylam A8 » a été la base de la conception d’un nouveau siège à la fin des années 80. Grâce au système « Sylam », conçu par KEIPER RECARO, des matières plastiques hautement résistantes ont pu être associées avec des parties en métal. L’étude a débouché sur le « A8 » pour lequel le procédé a été pour la première fois appliqué en série. Le modèle, nommé d’après l’autoroute A8 qui passe près de Kirchheim/Teck, a séduit par son design attrayant. Il a été le premier siège au monde à disposer d’un dossier en matière plastique renforcé de fibres de verre. Sa particularité : une coque autoporteuse fabriquée selon un procédé de moulage par injection. Seuls le support et le réglage du dossier ainsi que le raccord au rail du siège étaient en métal.

RECARO offrait aux clients la possibilité de personnaliser le siège : le dossier et la coque pouvaient être commandés en argent métallisé ou dans un noir décent. Le revêtement standard était disponible dans les coloris noir-gris ou noir, en étoffe ou en cuir. Si, parmi ces nombreuses variantes, on ne trouvait toujours pas ce qu’on souhaitait, on pouvait aussi choisir des peintures et des revêtements personnalisés. C’est ainsi qu’on a présenté, à la sortie du siège au stand RECARO de la IAA 1989, un « A8 » rose-violet. Le revêtement du dossier avec le logo RECARO typique pour le siège fut plutôt à l’origineune solution provisoire : à l’origine le déverrouillage du dossier devait être placé à cet endroit, cette solution n’ayant finalement n’a pas été adoptée.

Aujourd’hui encore, le modèle A8 est un objet de collection très convoité : il n’est pas rare que des sièges en bon état soient vendus à plus de 1 000 euros pièce.